Barrières accoustiques

Renforcez l’isolation phonique entre bureaux

produit kytom
kytom aménagement bureaux

L’emploi de barrières acoustiques comme élément déterminant de blocage de la transmission des sons entre bureaux par les plenums

 

Dans les immeubles de bureaux, les cloisons modulaires employées s’arrêtent, sauf exception pour des exigences de résistance au feu, sous les plafonds suspendus. De par ce ce fait, les plénums communiquent et l’isolation acoustique de pièce à pièce est insuffisante. Le problème se pose également dans le cas de planchers techniques. Acoustimass et Soundstop 30 dB, facilement installés au-dessus ou en dessous des cloisons modulaires, réduisent considérablement les transmissions sonores latérales et apportent ainsi une forte amélioration de l’isolation acoustique.

Isolation phonique avec barrière acoustique en plenum

L’isolation sonore entre bureaux

L’amélioration de l’isolation phonique repose sur un traitement double : l’absortion phonique et la réverbération des sons. Les faux plafonds participent des deux phénomènes (absorption et renvoi de l’onde sonore).

 

Si l’on veut obtenir une correction acoustique efficace, il faut ajouter en complément des dalles de plafonds, une barrière acoustique ( en bleu sur le schéma ci-contre ), qui jouera le rôle d’amortisseur d’onde. Elle agit comme si l’on posait un oreiller sur l’émetteur de bruit.

 

Plusieurs fabricants proposent ces produits de qualité constitués de laine de roche ( Acoustimas, Combison, Acoustipan…)

 

Les faux-plafonds suspendus d’absorption phonique

Le faux plafond suspendu ou démontable

Le plafond suspendu est supporté par une structure légère en aluminium, assujettie à la dalle béton existante. Son revâtement était anciennement constitué de lattes ou dalles de bois, dont l’emploi a été progressivement délaissé au profit des lames d’aluminium, des dalles d’acier perforées, mais surtout de dalles en fibres creuses ridides ou souples de type laine de roche.

Ce genre de plafond permet de dégager un espace libre appelé plenum dans lequel on peut faire circuler des fluides, les canalisations de VMC et de climatisation, et les câbles électriques.

On peut profiter de l’espace libre pour renforcer l’isolation thermique de la pièce avec du liège ou de la laine de verre. On peut également y encastrer des leds d’éclairage ou des enceintes.

plafond suspendu

Les autres type de plafonds utilisés en agencement de bureau

Colonne et éclairage intégré

Le faux plafond en plâtre

Le plafond en staff est une très bonne solution pour les lieux humides ou les halls coupe-feu. De plus, il offre un rendu lisse, d’une planéité incomparable. Extrèmement performant en isolation phonique, il est en revanche non démontable. Sa pose requiert l’intervention de compagnons staffeurs expérimentés et génère beaucoup de poussières et de nuisances de chantier.

Le plafond tendu

Constitué d’une toile tendue sur des baguettes, il apporte un aspect net à la pièce dans laquelle il est installé et donne la possibilité de cacher un vieux plafond ou de diminuer la hauteur de plafond dans le cas de volume à chauffer trop important. Mise en oeuvre extrèmement rapide mais isolation sonore assez faible. À retenir : un plafond tendu se monte et se démonte autant de fois qu’on le désire.

 

Besoin de conseil pour la mise en place d'une solution adaptée ?

Barrière acoustique
Notez cette page.

Related Post