CLOISON AMOVIBLE BUREAU D’ISOLATION ACOUSTIQUE

produit kytom
kytom aménagement bureaux

Les performances d’isolation phonique des cloisons de bureau

Lorsque nous discutons de l’acoustique des bureaux et de l’isolation phonique entre bureaux et salles de réunion, nous voyons souvent beaucoup de valeurs citées pour l’isolation acoustique, mais que signifient vraimentces valeurs ? 

Certains termes et concepts tels que les indices de réduction du bruit, la transmission indirecte ou indirecte, le bruit de fond et la confidentialité de la parole interagissent et affectent la performance réelle des cloisons de bureau sur site.

Indice d’afaiblissement acoustique Rw

L’un des chiffres les plus courants que vous verrez est la valeur Rw. Il s’agit de l’indice pondéré d’afaiblissement acoustique. C’est une valeur mesurée en laboratoire représentative de la performance de réduction du bruit d’un élément de construction particulier. Elle ne s’applique généralement qu’à l’élément de construction qui a été testé, c’est-à-dire une cloison ou une construction ou un type de plafond particulier. En tant que tel, son meilleur usage est de comparer un élément de construction ou un type de construction avec un autre. En relation avec les différents types de cloisons de bureau, certaines des valeurs que vous verrez sont les suivantes :

Transmission indirecte ou indirecte

Comme nous l’avons dit, la valeur Rw est une valeur testée en laboratoire, mais il est évident que nous n’atteignons jamais les conditions de laboratoire sur place.

Toutes les jonctions entre la cloison et les autres éléments du bâtiment vont affecter la performance réelle du site.

Peu importe le soin avec lequel nous détaillons les jonctions, un peu de bruit va toujours passer entre la cloison et le plafond ou les murs, le plancher, etc. de la construction de base.

De même, les grilles et les conduits de climatisation entre les bureaux et les espaces ouverts, les passe-câbles et les boîtes de sol, l’alarme incendie et le câblage de sécurité feront toute la différence pour l’isolation globale de la pièce.

Nous apportons également une attention toute particulière à la façon dont nous posons la cloison acoustique de bureau elle-même. Les jonctions, les plinthes encastrées, les prises de courant et les chemins de câbles affecteront la performance de la cloison in situ.

Tout cela s’inscrit dans le cadre général de la transmission à travers la paroi, mais dans quelle mesure cela affecte-t-il la performance ?

 

Même en posant les cloisons suivant les bonnes pratiques, la performance acoustique se trouve couramment diminuée d’environ 5dB sur l’indice de réduction sonore pondéré. Cela signifie qu’à partir d’une cloison théoriquement donnée avec un coefficient Rw de 42dB, l’afaiblissement réel obtenu sera d’environ 37dB, et qu’une conversation tenue à voishaute sera perceptible d’un bureau à l’autre.

En conclusion, il n’est pas possible de se contenter d’utiliser des valeurs d’indice de réduction du bruit testées en laboratoire pour concevoir des systèmes d’isolation acoustique entre bureaux et prédire la performance de l’acoustique de bureau. Vous devez concevoir et auditer l’environnement de bureau complet avec soin pour éviter de perdre les avantages de cloisons comportant des valeurs Rw élevées.

Vous souhaitez améliorer l'acoustique de vos bureaux ?

Cloison acoustique bureau
5 (100%) 1 vote[s]

Related Post