Historiquement, le travail flexible ne constitue pas une caractéristique intrinsèque des entreprises françaises, mais avec l’adoption largement réussie du travail à distance induit par la pandémie, cela pourrait changer.

Les secteurs financier et juridique sont connus pour leurs environnements de travail sous haute pression et à rythme rapide. La  combinaison d’enjeux élevés et de longues heures de présence sur le lieu de travail découlait naturellement de cette nécessité de performance. Lorsque COVID-19 a forcé la majorité des entreprises à travailler à distance, les équipes recourant encore majoritairement à une organisation traditionnelle étaient sceptiques.

En effet, jusqu’en 2021, les cultures d’entreprise de tous les secteurs imposaient aux collaborateurs de se présenter au travail tous les jours, poussés par la conviction que, si les salariés n’étaient pas vus en train de travailler, ils n’étaient pas aussi efficaces.

3. Rendre plus d’espaces de travail flexibles

Oui, la tendance de l’espace de travail flexible existe depuis un certain temps déjà, mais c’est une tendance qui, selon nos observations, va continuer de croître en 2020.

D’une part, nous vivons à une époque de changements et de développements rapides. Et comme il est impossible de prédire l’avenir, la seule façon pour les entreprises de s’y préparer est de permettre et d’encourager des pratiques de travail flexibles, afin d’être prêtes à tout.

Il est également de plus en plus évident que la main-d’œuvre d’aujourd’hui cherche à être libre de travailler à tout moment et en tout lieu. L’adoption de pratiques de travail agiles est un excellent moyen pour les entreprises d’attirer les meilleurs talents.

Mais pour que ces deux choses se produisent, les entreprises doivent être intelligentes dans la conception de leur lieu de travail. Au lieu de simplement penser  » nous avons besoin d’un nombre x de bureaux « , réfléchissez à la manière dont l’espace peut être utilisé pour encourager différentes méthodes de travail.

Si vous encouragez les employés à travailler à distance, et que seul un pourcentage de votre équipe vient travailler au bureau un jour donné, vous n’aurez pas besoin d’autant d’espace. Alors, au lieu de donner à chacun un bureau individuel, concevez un bureau avec des espaces de travail paysagés, des zones agiles non attribuées, des zones de travail axées sur les activités et un mobilier modulaire pour s’adapter à un effectif fluctuant.

Intégrer les expériences de vie au travail

2. De l’exception à la généralisation

« On avait souvent l’impression que certaines des équipes les plus importantes et les plus traditionnelles du cabinet devaient voir que les gens travaillaient plutôt que de simplement leur faire confiance », explique un associé de d’un cabinet comptable de l’ouest parisien. De leur stratégie opérationnelle pré-pandémique, le même explique : « nous étions assez agiles, mais nous avions une pratique typique de la comptabilité financière – le travail à domicile était accepté par exception ».

Bien avant la pandémie et le second confinement, 30 % des cabinets comptables prévoyaient d’adopter de façon permanente une forme de stratégie de travail à distance. Comment ces sociétés ont-elles fait face au passage au travail à distance et qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir du travail dans ce type d’entreprises ?

identification culture d'entreprise

3. 30% d’espace libéré grâce à l’adoption du flex-office

Le travail à distance a entraîné une modification des exigences en matière d’espace, favorisant la baisse des coûts liés à la location de bureaux et l’émergence de l’intégration travail/vie privée. Les défis ont été importants dès le départ, en particulier pour les postes qui dépendaient généralement de dossiers papier ou de l’infrastructure technologique requise dans les salles de marché. Mais l’adoption quasi instantanée du travail à distance a rapidement révélé un degré d’adaptabilité du secteur financier bien au-delà de ce que beaucoup pensaient possible. « Le travail à domicile nous a permis de devenir une organisation beaucoup plus dématérialisée. Nous n’avions accès à aucun de nos dossiers papier et il s’est avéré que nous n’en avions pas vraiment besoin ».

Chez un de nos récents clients, la nature transformatrice de l’année écoulée a été bien au-delà du travail à distance, englobant une délocalisation du bureau qui a entraîné une évolution de l’entreprise en faveur de la flexibilité. Auparavant réparties sur plusieurs étages, les équipes opèrent désormais à partir d’un seul étage organisé en open-space avec des espaces de travail spécialement aménagés pour accueillir les différents types de tâches que le personnel rencontre au quotidien.

L’abandon des bureaux attribués, qui consiste essentiellement à mettre en place une stratégie de flexibilité sur le lieu de travail, a également été adoptée. « Nous ne nous attendons pas à ce que tout le monde soit au bureau en même temps ». Cette réorganisation a permis de sous-louer une partie de ce nouvel espace, apportant des revenus qui compensent la baisse du chiffre d’affaires.

Aménagement de bureau en Flex Office

4. Mettre des espaces de repos à la disposition de tous

En donnant au personnel la possibilité de travailler à domicile ou sur un lieu de travail spécialement conçu, les entreprises offrent à leurs salariés les espaces dont ils ont besoin pour être productifs et la possibilité de choisir leur mode et leur lieu de travail. Il en résulte une productivité accrue, une meilleure collaboration, un meilleur bien-être des employés, des espaces dédiés aux clients et la dissolution du présentéisme.

Alors que les avancées de la recherche médicale renforcent l’espoir d’un retour définitif au bureau, ce type d’approche intégrée du travail et du bien-être est un élément crucial de la capacité des entreprises à ramener les collaborateurs sur le lieu de travail. Les salariés des secteurs financier et juridique jugeaient les employeurs potentiels sur la base de leur considération du bien-être et de la santé mentale des employés, même avant la pandémie.

Avec une nouvelle compréhension globale des avantages du travail flexible, les employés attendent à juste titre plus que jamais de leurs employeurs. « Le moment était bien choisi. Je pense que nous aurions eu du mal à faire revenir les collègues dans notre ancien bureau. Nous avons été clairs sur le fait que nous préférions donner la priorité à notre nouvel espace comme étant un endroit vraiment agréable » témoigne notre client.

Le travail flexible est une évolution et non une révolution, mais l’adoption d’une stratégie de travail flexible nécessite encore une planification considérable. Prenez contact avec l’un de nos experts pour en savoir plus sur les avantages du travail flexible pour votre entreprise et sur la manière dont votre espace de travail peut contribuer à votre réussite.

Vous entamez un réflexion sur vos futurs modes d'organisation ?