Une régulation de température éco respectueuse par le faux-plafond

Lancé à Ecobuild en 2012 après deux années de développement, les cassettes de plafond incorporent le PCM (Micronal Phase Change Material) de BASF. Le PCM est un matériau non toxique qui absorbe la chaleur lorsque les températures sont élevées, généralement pendant la journée, et la libère quand la température chute, généralement la nuit. Il est idéalement adapté aux climats d’Europe du nord où la température ambiante descend en dessous de 20 º C la nuit.

Demandez un audit de site

Particulièrement adapté à l’aménagement des espaces de travail modernes de plus en plus fréquemment rencontrés en immobilier d’entreprise, les utilisateurs locataires de ces lieux se félicitent de ce gain qualitatif.

cool zone kytom

Bien que cette technologie passive ait été conceptualisée depuis 50 ans, la tendance en faveur de la réduction des émissions de carbone a contribué à conduire son incorporation dans les produits de construction.
Le système de faux-plafonds Armstrong est particulièrement innovant car le matériau PCM a été incorporé dans les cassettes spécifiquement pour permettre une variété de tailles afin que l’esthétique des pièces ne soient pas compromise.
Le matériau à changement de phase enfermé dans les dalles de plafond libère de grandes quantités d’énergie pour réduire les coûts de refroidissement et maintenir une température confortable pour travailler.
Lors d’opérations de rénovations, le remplacement des dalles classiques par des unités avec PCM s’effectue avec un minimum de perturbations.
Cette solution retarde l’exigence de conditionnement d’air jusqu’à huit heures par la réduction des pics d’utilisation à haute, en aidant économiser de 50 à 70% d’énergie.

Cette solution est tout à fait adaptée dans le cadre d’une démarche visant à réduire la consommation énergétique de nos lieux de travail.

cool zone

Les dalles 600x600mm PCM sont réversibles et peuvent être entièrement recyclés à la fin de leur vie, comprennent un remplissage de matériau PCM 25% avec un point de fusion de 23 ° C, offrant une capacité totale de stockage de chaleur de 136,2 Wh / m².
Un essai sur un plafond d’une pièce de 47,5 m2 couvert à 60% suivi sur une période de six mois a montré que lorsque la chaleur pourrait être purgée dans la nuit, la salle utilisait de 20% à 70% d’énergie en moins par rapport à une salle similaire non traitée.

Newsletter déco & Architecture